Skip to Content

Duke Nukem 3D : le jeu de Game Gear

Duke Nukem 3D : le jeu de Game Gear

Closed
by juillet 23, 2017 Gaming

Une armée d’aliens gluants vient d’envahir la Terre. Leur principal objectif : s’amuser sur une planète qu’ils viennent à peine de découvrir mais également s’approprier toutes les jolies femmes qui s’y trouvent. Duke Nukem 3D, c’est le chaos, mais heureusement il existe encore un vaillant héros prêt à affronter les envahisseurs. Comme tous les héros de son genre, cet homme est grand, blond et très musclé. Arborant un look visiblement similaire à celui de Terminator, il se donne pour mission de réduire à néant les extraterrestres. Son nom est Duke Nukem et la plaisanterie n’est pas vraiment son fort.

Duck Nukem 3D : le jeu

Développé par 3D Realms, Duke Nukem 3D fait suite à deux premiers opus édités en 2D. Plus violent et plus gore que ces prédécesseurs, le titre présente des scènes vraisemblablement tirées d’un film tout aussi provocant. Idéal pour les amateurs de grands massacres à la tronçonneuse gratuits et très peu conseillé aux âmes sensibles. Duke Nukem est en effet non seulement un gros bras prêt à faire péter tous ceux qui se trouvent sur son chemin. C’est aussi un grand maniaque qui manie les armes à la perfection et par-dessus-tout parle couramment le langage des insultes. Sans parler de son goût bien affirmé pour les strip-teaseuses. A l’inverse d’autres titres du même genre comme Doom, Shadow Warrior ou encore Redneck Rampage, Duke Nukem 3D permet à son héros de réaliser une grande diversité de mouvements. Duke est ainsi capable de sauter, se baisser, regarder à gauche/droite/devant/derrière, faire de la plongée sous-marine et parfois même s’envoler grâce à un système de propulsion par fusée.

dukenukem-3d

L’apocalypse version humoristique

Dans ce qui pourrait être un monde chaotique, Duke Nukem 3D se présente comme un jeu très facile à prendre en main. Le principe est simple : il suffit de tuer tout ce qui bouge pour avancer dans les niveaux. Un véritable jeu d’enfant pour les férus de combats contre les aliens dans environ une vingtaine de mondes différents. Le jeu se divise en trois épisodes dont un premier qui se déroulera dans les studios cinématographiques d’Hollywood, à Los Angeles. Le second aura lieu à Shrapnel City, là où les banques et les hôtels serviront de refuge aux extraterrestres. Mais au cœur de l’action, l’humour sera également au rendez-vous. D’un panneau publicitaire Duff Beer (Les Simpsons) aux drôles de monstres qui se cacheront même jusque dans les toilettes, le joueur passera rapidement d’une envie de meurtre à un sourire béant. Plusieurs centaines de petites interactions sont aussi possibles avec le décor. La plupart ne sera pas nécessairement utile à la progression mais peut amuser la galerie. Ainsi Duke peut uriner, entrer dans une salle de cinéma et regarder un film, etc. Mais il ne lui faudra surtout pas se perdre dans les diversions car les extraterrestres sont aussi armés que lui et n’hésiteront pas à le massacrer. Heureusement, notre héros peut à la fois se servir de ses armes mais aussi d’autres coups de poing et de pieds pour se défendre.

Previous
Next